Cyclope ouvre l’œil durant #MT180 #Alsace

Lors de la finale régionale du concours « Ma thèse en 180 secondes », deux étudiantes de l’Association Cyclope – Cécile BRUCKMANN et Elise PETITPEZ – se sont essayées, pour la première fois, à l’exercice du « live-tweet ». Retour sur une soirée plutôt rythmée !

Le 6 avril 2017 au Patio, sur le campus de l’Esplanade, se tenait l’édition alsacienne du concours « Ma thèse en 180 secondes ». Une compétition de vulgarisation scientifique qui doit son originalité au défi de taille qu’il faut tenter de relever : celui, pour les 16 doctorants sélectionnés, d’expliquer au grand public leur sujet de recherche de manière claire, accessible et concise à l’aide d’une seule diapositive… le tout en trois minutes top chrono !

Une vingtaine de minutes avant le coup d’envoi, nos reportrices de choc étaient dans les starting blocks pour vous faire vivre la finale de l’intérieur grâce au live-tweet. Mais qu’est-ce que le live-tweet et comment se sont-elles préparées pour couvrir l’évènement ? 

Le guide pratique du bon live-tweeter

Un ordinateur, un chargeur – parce que oui, ce serait très embêtant de tomber en panne de batterie le jour J -, un bon accès wifi et c’est parti ! Il suffit « juste » de publier les informations en direct (propos tenus, citations, commentaires, impressions, photos, liens…) afin de retranscrire ce que l’on voit, entend et comprend en temps réel. Si l’exercice paraît simple en apparence, cette pratique interactive est bien plus complexe que ça : il faut penser aux hashtags à utiliser, annoncer le live-tweet en amont, prendre des photos et échanger avec les comptes actifs….
Ça y est, vous êtes en place ? Prêts, feu, partez !

C8wKR6eXoAEHyAp

Cyclope au sommet de l’amphithéâtre Cavaillès lors de l’édition 2017 de la finale Alsace de MT180 à l’Université de Strasbourg

16 doctorants devant 600 spectateurs

Une salle comble. Un public enflammé. 16 doctorants prêts à défendre, corps et âme, leur thèse. Voici les prémices d’une soirée très animée. Michel Deneken, président de l’Université de Strasbourg, ouvre le bal en donnant le top départ… en 180 secondes bien évidemment. Place maintenant aux doctorants. Une tension palpable, quelques hésitations mais surtout une salve d’applaudissements ont cadencé leurs présentations successives. Lorsque le jury se retire pour délibérer et le public pour voter, la pression est à son comble. Un verre de l’amitié pour se réhydrater et se changer les idées, puis vient l’heure tant attendue de l’annonce des résultat. Roulement de tambour…

Clémentine – Léon et Manon – en route vers Paris

Le 1er prix du jury est attribué à Clémentine Bidaud, doctorante en chimie-physique à l’Institut de Science des Matériaux de Mulhouse (IS2M|CNRS-UHA) grâce à son histoire scientifico-romantique : deux photons, Léon et Manon, qui tombent amoureux. Tous les trois seront fiers de représenter l’Alsace le 13 et 14 juin prochain à Paris lors de la finale nationale !

Tweets_MT180

Retrouvez le fil de l’événement sur notre compte Twitter : https://twitter.com/Asso_Cyclope

L’association Cyclope ouvrira également l’œil lors de l’édition 2018.

« De l’information, de l’organisation, une pointe d’humour et surtout du plaisir partagé » voilà ce qu’Elise retient de cette soirée définitivement placée sous le signe de l’efficacité !

Cécile BRUCKMANN