Professionnels et étudiants : la rencontre

Le 10 décembre dernier, Marie-Neige Cordonnier et Loïc Mangin, les deux rédacteurs en chef adjoints de la revue « Pour la Science » ont fait l’honneur de venir à l’université de Strasbourg pour partager leur expérience de journalistes autour d’une table ronde.

blanc pour la science

Pour la Science : une référence en matière de vulgarisation scientifique

Il est 8h du matin, un samedi. Nous arrivons, les yeux cernés, le visage ensommeillé. Tous attablés autour des deux rédacteurs en chef adjoints avenants et très souriants, il est facile d’échanger avec eux. La fatigue se fait vite oublier pour laisser place à une attention soutenue, durant 4 heures passionnantes.

« Pour la Science », qu’est-ce que c’est ? Un groupe de presse de référence de l’actualité scientifique âgé de plus de 40 ans, qui publie 2 mensuels (Pour la science et Cerveau & Psycho) et 2 trimestriels (Dossier Pour la Science et L’essentiel Cerveau & Psycho) et qui compte 69 000 lecteurs mensuels. Il s’agit de l’édition française du Scientific American, l’une des premières revues internationales de vulgarisation scientifique établie aux Etats-Unis, dont les articles sont signés par les chercheurs eux-mêmes.

Suite à cette présentation où professionnalisme et disponibilité sont de mise, les questions fusent : quelle est votre formation ? demande l’un. Quels types de difficultés rencontrez-vous ? Comment a évolué le magazine depuis sa création ? demande un autre. Nous apprenons qu’aucun d’eux n’a de formation en journalisme mais qu’ils ont étudié les sciences dures. Que la plupart des difficultés sont rencontrées lors de la rédaction entre la version des chercheurs et la version journalistique. Et entre autre, que le journalisme offre de moins en moins l’opportunité d’aller sur le terrain.

Un partage riche, qui a permis à certains de décrocher un stage de deuxième année. On a hâte qu’ils nous racontent ! 

                                                                                                                                       Sarah Granet