Stage de fin d’étude : bientôt le grand départ !

Le second semestre de l’année est déjà bien entamé et les étudiants de Master 2 sont sur le point de partir en stage. Tant attendu, après de multiples lettres de motivation et entretiens, ce stage obligatoire clôture leur formation. Nos étudiants ont encore une fois su décrocher des stages intéressants et variés. Journalisme, communication et médiation, public et privé : les étudiants évolueront dans tous les domaines de la communication scientifique. De quoi donner des idées et de la motivation aux premières années.

Tour d’horizon des différents stages.

Journalisme

Chloé Huguenin participera à la rédaction et à la présentation du journal TV d’Universcience pour l’espace Science Actualité de la Cité des Sciences et de l’Industrie de Paris. Un second stage en région parisienne lui ouvrira les portes de l’Umaps, une agence de communication de la recherche et de l’innovation scientifique.

Après un stage en première année pour l’émission La tête au carré sur France Inter, Thomas Delozier poursuit dans le journalisme scientifique. Il écrira de Mars à Avril pour « Sciences et Vie Junior » puis de Mai à mi-Août pour « Le Figaro Santé ».

Même schéma pour Dylan Beiner-Molière. Après avoir été community manager de « Pour la Science » en Master 1, Dylan effectue 3 stages dans le journalisme scientifique. Un premier en tant que rédacteur, monteur et assistant de production pour la boîte de production Spescimen. Un second comme assistant de production et community manager pour l’émission La tête au carré sur France Inter. Enfin, il sera rédacteur pour le magazine « Science et Vie Junior ».

Vincent Jourdain descend dans le Sud exercer la fonction de web-journaliste pour l’Université de Montpellier. En parallèle de son activité de rédacteur, il s’occupera de la refonte du site web et de la gestion de nouveaux outils de communication.

Communication

Angélie Correia reste à Strasbourg en tant que stagiaire chargée de communication à la Fondation pour la Recherche en Chimie. Elle participera à la restructuration de la communication de l’institut via des actions sur le site internet, la newsletter ou encore lors d’évènements.

Mathilde Gratiot assurera la web communication de l’Institut du Cerveau et de la Moelle Epinière à Paris. Elle sera en charge de la rédaction de contenu pour le site internet et de la maintenance et du développement des stratégies de community management sur les réseaux sociaux de l’Institut.

Sophie Le Ray rejoint l’infrastructure ECOSCOPE menée par la Fondation pour la Recherche sur la Biodiversité à Paris. Elle s’occupera de toutes les formes de communication liées à ce projet multi-organismes : sa visibilité, la mise en relation des chercheurs participants, l’organisation d’évènements…

Sous le soleil méditerranéen, Robin Osstyn travaillera à la communication autour de la plateforme Educosmos et à la conception de documents pédagogiques sur l’espace pour l’Observatoire de la Côte d’Azur.

Karl Perché devient assistant de communication évènementielle au CCSTI Espace des Sciences à Rennes. Il aidera à la réalisation et au suivi de la communication du 11ème Festival des Sciences.

Julie Raphalen sera chargée de communication au Parc Zoologique de Paris. Ses missions consisteront à étudier et évaluer les dispositifs communicationnels mis en place par le parc. Elle aura également l’occasion de faire de la médiation lorsqu’elle commentera les nourrissages des animaux.

Paméla Valadoux devient chargée de mission et aura en charge la communication autour de la problématique de l’animal en ville pour le compte de la ville de Strasbourg. Elle étudiera et proposera des stratégies de gestion et de sensibilisation autour de cette thématique.

Maxime Ragot se rend au service recherche et développement des Laboratoires Clarins situés à Pontoise. Il s’occupera de la valorisation et de la communication sur les actifs de la firme. Il rédigera les dossiers techniques des nouveautés et participera aussi à la communication interne.

Médiation

Joanne Chauveau sera assistante de médiation scientifique à l’Observatoire de Lyon. En complément de ses actions d’animations, elle mettra en place et organisera la journée Portes Ouvertes de l’Observatoire prévues en Juin.

Et à l’international ?

Deux étudiants tentent l’aventure à l’étranger.

Marie Souque traverse la frontière et rejoint l’équipe de l’émission Matière Grise de la chaîne RTBF (Radio Télévision Belge Francophone) à Bruxelles.  Après avoir fait ses armes lors d’un stage en Master 1 à TV7 Bordeaux, Marie participera aux différentes étapes du journalisme télévisuel de ce « magazine de curiosité ».

Notre dernier aventurier est Camille Abrard. Le visa enfin en poche, Camille s’envole dès Mars pour Montréal où il travaillera à la rédaction d’articles pour l’Agence Science Presse. Il poursuit dès Mai par un stage de plus de 3 mois en tant que community manager pour « Les débrouillards », un magazine scientifique pour les 9 – 14 ans.

Les premiers départs sont prévus pour la fin de ce mois de février.

En attendant leurs retours sur cette expérience, souhaitons un joyeux et enrichissant stage à nos M2 !

Irène Troin