Remue Méninges 2015

Les M2 nous ont dit de partir à Echirolles, près de Grenoble. Comme de bons élèves écoutant la voix de l’expérience, les M1 se sont engagés dans la fabuleuse aventure de Remue Méninges. Aucun regret, car du 7 au 10 avril 2015 cinq d’entre nous étions à faire des rencontres inoubliables et vivre une aventure sous la bonne humeur, le rire et le soleil.

Animations “Home-made”

Près de 2000 enfants en 4 jours ont découvert les secrets des bulles, du slime (mélange de maïzena et d’eau) et de l’encre invisible. Ils se sont amusés à faire de grosses bulles qui n’éclatent pas, au point de ne plus vouloir partir du stand. Ils sont ensuite passés à l’atelier du slime dans lequel ils se sont salis les mains, mais heureusement la maïzena ne tache pas. Ils ont terminé par écrire des messages invisibles à l’aide de jus de citron. La chaleur d’une bougie a fait apparaître les traits de leurs oeuvres. Certains enfants nous ont même fait de jolis dessins que nous avons pu afficher avec fierté sur les grilles de notre stand. Autant vous dire qu’à la fin des quatre jours, les barreaux en étaient recouverts. Nos stands ont aussi fait la joie des parents et des enseignants qui se dépêchaient de prendre en photo nos recettes à refaire à la maison.

Dans les coulisses du festival.

Un accueil digne de stars : « Ah, les strasbourgeois, vous voilà ! ». C’était comme si on s’était toujours connu.

Entre midi et deux et après 16h, une ambiance décontractée était au rendez-vous. Nous avons rencontré des personnes venues de la France entière pour partager leur passion de la  science avec les enfants. Elles avaient tous le sourire et le mot pour rire, et c’était avec bonne humeur que l’on a échangé des conversations accompagné d’un verre de vin bordelais.

Il y a eu une soirée hors du commun : l’avant dernier soir, c’était le pot du festival. L’équipe de l’organisation a préparé des verrines, une paella a en faire rougir des espagnols ainsi que des desserts à tomber par terre. C’est alors que des idées farfelues sont passées par la tête des plus fous : dans une grande fiole remplie d’eau chaude, ils ont plongé de l’azote liquide. La fiole projetait de la fumée dans tous les sens !

Une rencontre entre strasbourgeois et grenoblois.

Lors du fameux pot du festival, les étudiants de l’association grenobloise Dio2 du Master Communication Scientifique et Technique sont venus nous saluer. Une rencontre détonante pendant laquelle on a tous pu converser sur nos formations « Vous faites quoi comme projet vous ? », « Ah, vous avez eu ça comme cours, nous se sera l’année prochaine. ». Deux associations avec des idées émergentes, une rencontre qui va certainement se solder par un partenariat explosif !

Bilan du séjour : on va faire comme nos anciens : on va dire aux futurs M1 de ne surtout pas rater Remue Méninges 2016 !

Marie Souque